La Disparition

L’Oulipo, et plus particulièrement Georges Perec, me semblent un bon terrain de jeu. S’amusant déjà eux-même des contraintes et des mots, j’ai voulu jouer avec la lecture pour plusieurs extraits de La Disparition de Georges Perec, par la mise en page, mais aussi par l’utilisation de l’encre au citron. Le citron, invisible, apparaît à la chaleur. Ainsi, il faut donc prendre le temps de mettre l’édition au four, à 120°C pendant 8min, pour pouvoir tout découvrir.