Travailler & Combattre

« La transgression porte jusqu’à la limite de son être : elle la conduit à s’éveiller sur sa disparition imminente, à se retrouver dans ce qu’elle exclut, à éprouver sa vérité positive dans le mouvement de sa perte. Et pourtant, en ce mouvement de pure violence, vers quoi la transgression se déchaîne-t-elle, sinon vers ce qui l’enchaîne, vers la limite et ce qui s’y trouve enclos ? » 
Michel Foucault, Préface à la transgression, 1963

Vu d'ensemble du projet de DNSEP