2013

(Presque) ready-made

Quel est le premier sens que nous développons à la naissance ? Le toucher et le corps sont au coeur du questionnement créatif, et conceptuel. La matière terre offre la possibilité de mettre en évidence un état physique, tactile du corps.

En hommage à l'artiste Chen Zhen, l'installation "Nettoyage 8151" est inspiré de son oeuvre fascinante "Purification Room".

L'installation d'anneaux d'attelages répartis à différents points de la chambre 8153 du Bâtiment 314 de CHR de St Etienne du Rouvray, s'inscrit dans un processus de performance. Toutes les versions sont variables.

Le polyptyque et l’autel de l’AGNUS DEI ont été installés dans la chapelle de l’église Sainte Anne, au Havre, en 2014 (le polyptyque a été achevé en 2013, l’autel, conçu pour le fauteuil roulant du Père Franck Hamel, a été achevé durant l’été 2014), l’ambon, le tabernacle et la console sur laquel

Une des origines de CIRCUS MUNDI est sans doute « L’art d’être funambule », une installation réalisée lors d’une résidence d’artiste dans le lycée horticole de Fauville-en-Caux, de janvier à juin 1994.

ÉTUDE POUR L’AMÉNAGEMENT DE TROIS CORPS AU REPOS

Exposition CITÉ DE REFUGE, Cité de refuge de l’Armée du Salut, Paris 13ème

Exposition du 22 octobre au 22 novembre 1993

 

Pièces en terre

CIRCUS MUNDI a été présenté pour la première fois à Asse (Belgique) dans le cadre de l’exposition « Van stof tot Asse » (30 juin au 18 août 1996) qui regroupait une vingtaine d’artistes dans différents lieux de la ville.

« La transgression porte jusqu’à la limite de son être : elle la conduit à s’éveiller sur sa disparition imminente, à se retrouver dans ce qu’elle exclut, à éprouver sa vérité positive dans le mouvement de sa perte.

2013

(Presque) ready-made

Une solitude choisie ou non. Un partage subi ou pas. Un choix à faire... peut-être.

Certains livres de la boîte à lire Place Saint Marc à Rouen se retrouvent sans fin. A la place, un feuillet rose demande à être rempli pour nous envoyer la suite.

Certains vous diront que les voyages sont un plaisir d'autres ont le mal des transports.

Dès lors qu'on se réveille, une multitude de bruits constitue notre journée. Un papier qui est à la portée de tous est utilisé pour faire part de ceux-ci.
Un bouquet de fleurs sur une table de nuit arrosé avec l'eau du bassin d'à côté. L'eau s'écoule du vase par le bas et décolore le meuble. S'en suit alors des trajets ininterrompus afin de puiser l'eau et la remettre dans les fleurs. Un projet sans fin; Celui de garder la vie.
Qu'est ce qui est le plus effrayant ? l'innocence ou l'impalpable

exprimer, réprimer ou arracher pour mieux se contrôler

Dualité entre l'image perçue et l'image intérieur

la face visible de l'iceberg peut être masquée

Élément d'une histoire commune et d'un rêve personnel.

Le contexte

Au cours de l'année 2015-2016, je poursuis le questionnement développé dans mon mémoire directement dans ma pratique à l'occasion de mon DNSEP.

Au cours du second cycle de mon cursus dans l'école d'art et design du Havre ( ESADHaR ), j'ai utilisé l'espace de l'école comme un observatoire d'interactions sociales.

Clé de voute est une installation comprenant une fève à l'effigie d'un personnage, maintenue entre deux tasseaux eux-même en équilibre, serrés entre deux murs. Placée dans un lieu de passage, elle oblige les visiteurs à se baisser sous elle.

Un robinet est fixé à l'unique poteau de la Galerie Störk à Rouen. Le jus laiteux qui coule est légèrement alcoolisé et amène du monde. Intrigués de loin par cette nouvelle liqueur, certains hésitent longuement à goûter mais y retournent volontiers après la première gorgée.

Vincent Benjamin, Sans Titre, Installation, 2016

Toujours à partir du même motif de ligatures, les humeurs se répandent au sol et au mur pour contaminer les espace. C'est une eau noire lourde et épaisse, comme une huile. Elle est magique et nous invite à y pénétrer. Les affiches s'y noient et disparaissent.

Artiste pluridisciplinaire, Nicolas Blervaque aime associer différents objets et médiums (dessins, estampes, installation, vidéo, son, etc.) pour mettre en espace une narration.

vues générales

L’index du monde

2012-2016

Microscope et collection de plaques réalisées par l’artiste

La Chaise du Christ

2012

Polystyrène, tissu de voilage, crayons de couleurs, bois,
270x400x60cm
2016
crédit photo : Laurie Lefebvre

 

Cheminée à échelle 1 en polystyrène.
Autoportrait anthropométrique (163x178cm).
Coloriage en face à face.

Medium, papier journal sérigraphié, ressort

160x100x100cm

2016

 


Noix, chêne, corde, ruban de ticket de caisse,
200x200x18cm
2016


Intervenir sur un fruit à coque de saison, décliner les possibilités d’action
en fonction des outils et matériaux disponibles au sein de l’atelier.

Vidéo, bois, tiroirs, TV, pop corn, notes imprimées,

200x30x30cm

2016

 

Installation vidéo comprenant des assises restituant plusieurs vidéos sous forme de GIF. Réflexion autour d’un déplacement physique.

Bois, acrylique, motte de beurre, pain

120x200cm

2015

 

Les Installations médicales sont réalisées in situ et combinent divers matériaux. Les tasseaux sont assemblés par des attaches, qui semblent parfois panser et soutenir, ou contraindre violemment les membres de ces structures précaires.

J’ai réfléchis ma salle pour qu’elle soit cosy, conviviale, et qu’elle puisse mettre en confiance le public. Je pense en effet que pour donner envie à tous de découvrir, il faut avant tout qu’ils se sentent assez à l’aise pour cela, et cela passe par l’atmosphère générale.

Paysage Vénusien, MDF, peinture acrylique, sable, gravier, mortier ciré, installation électrique, tubes phosphorescents, 65×96×27,5 cm,
2016.

Mother Germ, Daughter Germ, céramique émaillée, bois, mortier, peinture glycéro, acier, 54,7×50.4×50.4 cm, 2016

Contamination de l'espace réalisée en collaboration avec Elliott Gallopin, dans le cadre de Bloc 314.

Salle de bain du C.H.R de St Etienne du Rouvray,

Performance consistant à modeler à l'aveugle des masses de terre glaise, récupérées préalablement en forêt.

2016

Sans titre

Installation photographique

2014

Clous à tête,

300x500cm

2015

 

Poussière, coin de carton, paillettes cuivrées, 32x21x15cm 2014 Poussière récoltée en balayant l’intégralité des ateliers d’étudiants et des ateliers techniques d’une école d’art. Oeuvre réunissant l’ensemble des rebuts de la recherche artistique, revalorisée par une ligne pailletée.

Radio couscous, 2015 

Installation d'objets et son 

130x100cm

Réseau d'artiste, 2016 

Installation de cordes de guitares usagées, ayant appartenu à un réseau d'artistes de la scène hardcore/Metal de différentes régions et pays. Maillage en côte de maille. Taille variable (en évolution permanente).

Dimensions: vêtements de tailles diverses
Technique: couture manuelle
Type: vêtements à performer
Exemplaire(s): 6 vêtements uniques
---

Toujours vivant, moquette, MDF, parpaing, mortier coloré, objets divers, tubes fluorescents,200×150×150cm, 2014.

Good Feeling, statue en plâtre détournée, crème hydratante, coton, lampe UV, 30×40×140 cm, 2014.

Vue d'exposition, 2014, ESADHaR campus de Rouen.

Vues d'exposition, ESADHaR campus de Rouen, 2016 .

Série Reconstruction, 2016

Sculptures en bois peint

Dimension variable

Reconstruction est une série de sculptures inspirées des architectures en construction dans une zone industrielle située prés de Rouen.


Daddy Turns Blue, grillage, acier, MDF, glycéro, mortier, céramique émaillée, miroir, 165,6×70,4×69 cm, 2016.

Sous Deux Soleils, MDF, bois, grillage, mortier, glycéro, installation électrique, tubes fluorescents, dimensions variables,
2016.

Le Matin, MDF, peinture acrylique, Installation électrique, tube fluorescent, 30×30×120 cm, 2016.

 

 


Force Fossile, acier, glycéro, mortier coloré, verre, 102×21×34 cm (socle et volume sous cloche), 2016.

 

 


Kochen mit Blixa , Happening, matériaux et médias divers, 2014.

Sinister Spring, matériaux divers, boucle vidéo, 450×340×149 cm. 2015, Staatliche Akademie der Bildenden Künste Karlsruhe.

Bribes, 2016, bois, MDF, grillage, acier et mortier ciré, terre cuite, résine acrylique,fibre de verre, pigment, 54,5×140×40 cm.

Projet expérimental mené en DNSEP. Processus créatif qui retrace le cycle d'une image (source), comme une collection des occurrences de cette image.

Ballade d’affiches qui propose deux types de 'voyages' : une circulation dans l’espace et une circulation de l’œil
(égarement du regard au sein de l’affiche).

 Dimensions: Environ 5 mètres de diamètre
 Matériel:
    Récupéré: 7 panneaux (1.75 x 1.20 m) et 8 poteaux correspondants, briques, planches.

C'est une plante particulière puisqu'elle s'appelle cheveux de venus, anecdote importante j'ai remarqué cette plante à cause du besoin que les gens avaient de la toucher, comme un geste affectif ou l'on emmêle nos doigts dans les cheveux d'une personne qui nous est

Pastille de chlore, eau, tongues en plastique, aquarium,

40x150x200cm

2015

 

Vidéo,

1200px x 873px

Vidéo,

1200px x 873px

Table découpée,

180cm x 145cm x 90cm

Sapin, Carton d'emballage, mode d'emploi

50cm x 5cm x 5cm

Matériaux et techniques divers,

Dimensions variables.

Contreplaqué, 50cm x 75cm

Sapin, Sapelli,

200cm x 30cm x 25cm

Matériaux et techniques divers,

À Séoul, face au nombre important de suicides, des simulations de mort ont été proposées dans le but de détourner les coréens les plus déprimés de leurs idées noires.

Les sculptures en chewing-gum ont pris forme dans l’enclos de ma bouche. Place où fermentent habituellement les mots, où s’articulent et se libèrent les idées ; la bouche est aussi le lieu amoureux par excellence.

Sans titre, 2015-2016

36 sculptures en pâte à modeler autodurcissante, peinture acrylique, vernis; socle 

80 x 80 cm

Surrélévateurs, 2016

Sculptures recouvertes de pâte auto-durcissante

Dimensions variables

Symétrie A et H, 2014 Dessins aux crayons de couleurs scannés, impression sur calque, néons à piles, rouleau de calque Dimensions variables

La pâte à fixe. J'ai cherché sa couleur dans un nuancier de peinture, c'est le jaune 70YY 79/407. Quand on l'achète, elle est rangée dans un étui et découpée en bandes, puis en carrés. Je l'utilise comme telle. Je la rends élastique et extensible, je la compresse, l'aplatis.

Euphorbia ingens, 2016

Cactus Euphorbia ingens, peinture acrylique, socle-pot

dimensions variables

Dieffenbachia, 2016

Dieffenbachia, feuilles artificielles

dimensions variables

Décollages, 2011

Série de trois photocopies noir et blanc

29,7 x 21 cm

Chable, 2016

Chaise en bois percée et table fabriquée avec la surface découpée, mini pot de fleur

dimensions variables

Cailloux, 2012

diptyque, photographie

20 x 30 cm

Biscuits, 2013

Série de sculptures moulées; plâtre, caramel et encre

Dimensions variables

1+1= 3, 2015-2016 130 x 220 cm boules de matériaux divers (scotch, pâte à fixe, argile, aluminium, mie de pain, chewing gum…), surfaces diverses (moquette retournée, moquette retournée antidérapante, nappe plastifiée transparente, isolants, feutre…) / Présentation intermédiaire préparatoire

Noitcelloc, 2016

Collection d'objets retournés

60x40cm

Les sculptures en chewing-gum ont pris forme dans l’enclos de ma bouche. Place où fermentent habituellement les mots, où s’articulent et se libèrent les idées ; la bouche est aussi le lieu amoureux par excellence.

S'abonner à Sculpture / Installation