Artiste/Designer graphique/Auteur
Vincent
Benjamin
Département
Année de diplôme
2016
Biographie

.

CV

.

Texte critique

Regarder les œuvres de Vincent Benjamin revient à se lancer dans une exploration des frontières entre paysage physique et mental. Ses sculptures, dessins numériques, vidéos et jeux vidéo se font écho et constituent les éléments d’un univers à la frontière entre l’espace physique et virtuel. C’est donc un monde imaginaire qui est proposé au spectateur, mis face à quelques fragments, reliquats d’un monde passé, présent ou à venir. L’impression de « rétrofuturisme » 1 n’est pas loin, questionnant la notion de temporalité.

Par ailleurs, chaque lieu d’exposition est l’occasion de repenser cet univers ou de l’augmenter. Un avatar féminin de l’artiste en est l’unique personnage, visitant les relations possibles entre l’humain et l’individu virtuel au sein d’un espace entièrement repensé par le prisme de la matière numérique. Certains volumes sculptés, prenant l’aspect de formes géométriques énigmatiques, sont repris dans les dessins numériques dans un jeu d’aller-retour entre réalité et virtualité. Une partie de ces sculptures est réalisée en argile, matière notamment présente dans le mythe du Golem. En effet, l’artiste s’intéresse à l’incessante exploration de la nature par l’humain, toujours tenté de s’y mesurer. Le travail sur la matière permet ainsi de souligner le rapport sensuel et organique au monde et sa représentation à travers le prisme déformant et créateur de l’outil numérique.

 

Camille Prunet, 2016