Artiste/Designer graphique/Auteur
Camille
Trimardeau
Département
Année de diplôme
2016
Biographie

Camille Trimardeau est née en France en 1992. Avant d’intégrer l’ESADHaR au département design graphique et intéractivité, elle a étudié les arts appliqués et la communication visuelle multimédia à Tours puis à Rennes. Elle est l’un des XX Félicitées des Diplômés 2016 de l’ESADHaR, tous départements confondus. Elle sera publiée prochainement par les Editions du Livre sur un ouvrage en collaboration avec Marion Caron. Aujourd’hui, Camille Trimardeau vit et travaille à Nancy où elle étudiera également durant les dix-huit prochains mois à l’Atelier National de Recherche Typographique (ARNT).

CV

http://www.camilletrimardeau.com

Texte critique

De son passé de gymnaste de haut niveau, Camille Trimardeau a conservé le goût de l’effort et de la performance. Ainsi, parcourir certaines de ses œuvres reviendrait presque, pour le visiteur-acteur, à débuter le Body Challenge plébiscité actuellement par tous les réseaux sociaux.

A travers l’activation des cinq dispositifs ludiques regroupés sous le titre de Livre-Sport, associant le charismatique et non moins graphique tapis de gymnastique bleu aux livres conçus par la jeune artiste, le visiteur est invité à tester ses capacités physiques et sportives : force, tension, coordination, souplesse et endurance. Réalisé par un coach sportif, le tutoriel qui accompagne chaque exercice livre le mode opératoire à adopter et identifie les muscles impliqués dans la réalisation du mouvement.

S’inscrivant dans la tradition de grands auteurs de livres d’artiste tels que Véra Molnar, à qui l’ont doit ce grandiose dispositif d’activation de ses journaux intimes[1], Camille Trimardeau est conduite par une logique cohérente qui mène de l’art de performer le livre à l’envie d’éditer la performance. C’est alors tout naturellement qu’elle se penche aujourd’hui sur l’inexorable question : comment éditer la performance, cet art du vivant, du mouvement et de l’éphémère ?

 Avec le livre consacré aux performances d’Abramovic & Ulay (1978-1988) constitué de deux corps de livre[2] − l’un, principalement, noir regroupe uniquement des images, l’autre, blanc, réunit les légendes de celles-ci − Camille Trimardeau amorce une possible réponse. Elle devient alors chorégraphe et fait du visiteur l’interprète d’un ballet lent et long qui consiste à intercaler une page-légende avec une page-image rejouant ainsi l’expérience du temps et du duel à l’œuvre dans certaines des performances du couple d’artistes. Répondant au phénomène de l’arc-boutement, une fois imbriqués l’un dans l’autre, les deux livres ne peuvent plus être dissociés, quelle que soit la force exercée dessus. Un effet qui n’est pas sans évoquer l’étude que ces deux artistes menaient sur la dynamique relationnelle, explorant et redéfinissant, à travers le prisme du corps, la notion d’alter ego.

 Maryline Robalo, 2016

[1] Véra Molnar, journaux intimes 1976-2004, éditions Présent Composé, rennes, 2009.

[2] On parle du « corps d’un livre », pour désigner l’ouvrage sans la préface, les annotations, les tables, etc.