Artiste/Designer graphique/Auteur
Mailis
Roelandt
Département
Année de diplôme
2016
Biographie

Maïlis Roëlandt jeune diplômée du DNSEP à l'ESDAHAR, s'intéressant au symboles et au rituels. Ses recherches vont la porter vers les peuples d'Inde et d'Océanie pratiquant encore des cérémonies animistes en lien avec les origines ainsi qu'à plusieurs ouvrages relatant ces cérémonie par des psychanalystes et sociologues. Le rapport au publique étant important, elle passera trois ans à faire de la médiation culturelle pour aider les plus jeunes a découvrir l'art dans toutes ses formes.

CV

Compétences · Accueillir, informer et orienter le public · Concevoir l’espace d’exposition en collaboration avec l’artiste · Mettre en œuvre les moyens matériels pour l’exposition · Faire le montage de l’exposition · Préparer les visites d’exposition – conception de livret pédagogique , supports, jeux et ateliers · Animer les visites guidées et les ateliers – tout public · Langue : Anglais/Français Formations Juin 2016 Diplôme National Supérieur d’Etudes Plastiques – ESADHAR Le Havre Juin 2015 Diplôme Universitaire « Médiation de l’art contemporain » Université du Havre Juin 2014 Diplôme National d’Arts Plastiques – ESADHAR Le Havre Févrié 2013 Certificat Didactique; ESADHAR Le Havre Expériences professionnelles dans le domaine de l’art 2014/2015/2016 Remplacements Remplacement au seins des atelier des Beaux arts ESADHAR Le Havre, Sculpture, dessin et peinture cours de 6/9 ans initiation aux arts plastiques, 10/13ans Perfectionnement aux arts plastiques, 14/17 ans Perfectionnement, 17/25 ans Prépa concours, cours adultes. Stage juillet/août 2015 Assistante production ISM décors art et design Montréal CA, Aide à la production de décors pour centre commerciaux,et installation de vitrines. décembre 2015 Remplacement médiation « Pacifique(s) contemporain» la Forme Lieu d’exposition d’Art contemporain architecture– Le Havre Janvier/février Mars/Avril 2015 Médiation de Myriam mechita « Les pleureuses invisibles ou tenir la route entre ses mains» Dans le cadre de la manifestation Art Sequana. Galerie 65 - Le Havre Conception d’un dossier pédagogique et des ateliers accueil de classes Accueil du public au sein de l’exposition. Stage avril Assistante Atelier artistique de 4 à 16 ans. Musée Malraux Le Havre Informations complémentaires Intérêt pour l'ethnologie – rédaction d’un mémoire « Rituels et sacrifices» travail sur le rapport du corps et la croyance des peuple premiers Sculpture , installations dans l’espace, cinéma

Texte critique

Maïlis Roëlandt Avec une attention particulière aux éléments naturels ainsi qu’à leurs significations et symboles, Maïlis Roëlandt se penche sur le rapport de l’humain à la nature. A travers l’utilisation de différents matériaux, elle met en place des installations dans lesquelles le spectateur est le plus souvent invité à participer. Cette sollicitation du spectateur permet de faire appel à ses sens : toucher le feuillage d’une plante chevelue pour déclencher un son, casser des suspensions en plâtre pour faire éclater la couleur dans l’espace, entrer dans un espace envahi de brume et perdre ses repères. Ce rapport sensible à l’environnement met aussi en jeu les croyances humaines. Se servant le plus souvent de matériaux naturels ou pauvres, l’artiste confronte les formes et les symboles associés. Dans l’œuvre Vitriol, se référant à un acronyme alchimique et maçonnique, la brume est produite à la fois par de la vapeur d’eau et de la glace carbonique. On pense aux sculptures de brouillard de l’artiste japonaise Fujiko Nakaya. Cependant, ici, l’installation éphémère met en scène deux états de l’eau : une partie s’évapore tandis que l’autre reste au niveau du sol, évoquant l’au-delà mais aussi la mort. De façon similaire, l’installation à partir des Cheveux de Vénus, une plante verte associée au cuivre dans l’alchimie, insiste sur son potentiel totémique de par le pouvoir qu’elle semble dégager. Ces œuvres apparaissent alors comme des objets / espaces intermédiaires interrogeant la dynamique mystérieuse de la nature.

Camille Prunet, 2016

Contact