Artiste/Designer graphique/Auteur
yao
wang
Département
Année de diplôme
2016
Biographie
Née en 1986 à KunMing, Chine
CV
http://yao-art.wixsite.com/monsite wy198671@gmail.com
Texte critique
Yao Wang s'intéresse à la nature humaine, la faune et la flore. Son travail s'appuie sur l'observation des petites choses de la vie et sur leurs associations incongrues. Ses installations, composées de matériaux divers – plâtre, ciment, crabes, éponges, polystyrène, pierre, etc. –, mettent en scène la beauté et les fragilités du monde. Usant tantôt de représentations figuratives organiques, tantôt de formes abstraites ou géométriques, ses œuvres suscitent à la fois la fascination et la répulsion. Quoique de factures différentes, l'artiste a créé deux séries de sculptures particulièrement viscérales. La première série, Les animaux marins, réalisée en bois et peinture, représente des mollusques sombres, imaginaires et rampants. Dans la deuxième série, Les petits chiens, faite de résine et de peinture, le spectateur se voit confronté à des fœtus hyperréalistes. Le contexte de ces séries visqueuses est éclairci par le texte « Tout ce qui est éploré ne sera plus triste ici », écrit durant la grossesse de l'artiste. Yao Wang y raconte des anecdotes existentialistes où les émotions, exacerbées à cette période de la vie, n'ont que peu d'influence devant la force de la nature. Six sculptures, toutes recouvertes de riz, accompagnent donc le texte. Seul, le grain de riz est démuni ; en groupe, il symbolise pourtant la puissance. L'artiste sollicitera de même la pomme de terre, autant pour ses vertus nourricières que pour sa capacité à germer à partir de ses propres ressources. Les œuvres de Yao Wang transmettent ainsi l'optimisme d'un éternel recommencement. Agnès Noël, 2016